Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 01:46

 

Marinetti.jpg

Marinetti à la radio, 1932. Photo de Ferruccio A. Demanins. Coll. Giovanni Lista.

À la demande de plusieurs lecteurs, voici quelques adjudications significatives (à majorer de 23 %) de la dernière vente Bernaerts (experts Peter Bernaerts et Elias Leytens), dont le catalogue abondamment illustré est un vrai régal pour les amateurs.

Stéphane MALLARMÉ, Un coup de dés jamais n'abolira le hasard, Paris, NRF, 1914 : 1300 €.

F.T. MARINETTI, Les mots en liberté, Milano, Edizioni Futuriste di Poesia,1919 : 1700 €.

Guillaume APOLLINAIRE, Le Poète assassiné, Paris, édition des Curieux, 1916 : 700 €.

Francis PICABIA, Poèmes et dessins de la fille née sans mère, Lausanne, 1918 : 450 €.

Francis PICABIA, Pensées sans langage, Paris, Figuière, 1919 : 400 €.

Tristan TZARA, 7 Manifestes Dada, Paris, Diorama Jean Budry & co, 1924 : 1200 €.

Clément PANSAERS, Le pan-pan au cul du nègre, Bruxelles, AIO, 1920 : 450 €.

Clément PANSAERS, Bar Nicanor, Bruxelles, AIO, 1921 : 550 €.

Enfin, un exemplaire du tract-manifeste DADA soulève TOUT (1921), justement estimé 600-800 €, fut enlevé à 1500 €...

Hôtel de Ventes Bernaerts, Verlatstraat 16-22, B 2000 Antwerpen.

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira! - dans littérature
commenter cet article

commentaires