Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 22:11

 

PietDeGroof.jpg

Piet de Groof / Walter Korun est assurément la figure la plus paradoxale passée dans les rangs de l’Internationale situationniste (IS), à laquelle il adhère dès 1957 : polytechnicien, passionné d’aviation, il mènera de front ses activités artistiques subversives et une carrière dans l’armée de l’Air, qui le conduira à devenir général de la Force aérienne belge.

KORUNconnexion.jpg

"taptoe", 24-25, place de la Vieille Halle aux Blés, Bruxelles

Le 2 février 1957, le centre « taptoe », (sis au 24-25, place de la Vieille Halle aux Blés, à Bruxelles), animé par Gentil et Clara Haesaert, organise la première exposition de psychogéographie présentée par le mouvement international pour un Bauhaus Imaginiste, l'Internationale Lettriste et le Comité Psychogéographique de Londres. Cette exposition préfigure le regroupement de ces trois initiatives sous la forme de l'Internationale situationniste (IS), définitivement cristallisée lors d'une réunion à Cosio d'Arroscia le 28 juillet 1957. Soulignons en passant que Walter Korun / Piet de Groof ne fut pas « exclu » de l'IS, mais « relevé de ses fonctions » par Guy Debord, qui pourtant ne mâchait pas ses mots – distinguo scrupuleux dont il convient de bien tenir compte...

*

Dans un dossier copieusement illustré, publié en avril 2008 dans le numéro 14 de la revue Connexion, j'ai tenté de reconstituer la chronologie des interventions situationnistes en Belgique à la lumière des nouveaux éléments apportés par Le général situationniste, l'excellente monographie de Gérard Berréby et Danielle Orhan consacrée à Piet de Groof / Walter Korun, à laquelle j'ai modestement contribué.

Les exemplaires de Connexion, cette surprenante revue d'art et de littérature animée par le jeune historien, archiviste et connaisseur averti de la BD Robin de Salle, collaborateur émérite au Bulletin de la Fondation Ça ira, sont aujourd'hui des « collector's items ». La revue a cessé de paraître, et le blog de Connexion est hélas supprimé.

Oui, j'en suis bien conscient, l'IS et Piet de Groof / Walter Korun ne font pas courir les foules, ni même mes lecteurs avertis. Néanmoins, je recommande vivement la lecture de l'incontournable publication des éditions Allia.

*

Ami des artistes, homme de goût et fin critique, Pieter Marie Julien de Groof (Malines, 16 mai 1931 – Jette, 4 juillet 2014) a joué dans la vie culturelle bruxelloise un rôle volontairement effacé mais non moins stimulant ni dépourvu d'une certaine bravoure - et que l'on ne saurait surestimer.

Henri-Floris JESPERS

Cf les blogues du 10 juillet:

http://caira.over-blog.com/article-decede-le-general-situationniste-124116852.html

http://mededelingen.over-blog.com/article-overleden-walter-korun-piet-de-groof-124116717.html

*

Walter KORUN, « Entretien avec Asger Jorn », in Kunst-Meridiaan, V, nos 4-5, premier semestre 1958. (Repris in Gérard BERRÉBY, Textes et documents situationnistes, 1957-1960, Paris, Éditions Allia, 2004.)

Freddy DE VREE, Wyckaert, Tielt / Anvers, Lannoo / Fonds Mercator, 1986.

Corneille HANNOSET, taptoe, Éditions d'Art Laconti, 1989.

Piet de Groof, Le général situationniste. Entretiens avec Gérard Berréby et Danielle Orhan, Paris Éditions Allia, 2007.

Henri-Floris JESPERS, « Le général situationniste », in Bulletin de la Fondation Ça ira, no 32, 4me trimestre 2007.

Hendrik CARETTE, « Les mémoires d'un général », in Septentrion, 2008, no 3.

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira! - dans situationnistes
commenter cet article

commentaires

Alex 16/07/2014 15:55

On annonce le décès de Piet de Groof, le dimanche 13 juillet 2014, à l'âge de 82 ans (il était né en 1931).
Remarque : lorsque Debord « relève de ses fonctions » Korun/de Groof en 1958, il faut voir dans cette expression toute militaire une manifestation d'humour de sa part.
Dans les faits, Korun/de Groof a bien été exclu de l'I.S. suite à sa gestion assez maladroite du scandale de Bruxelles. Après son action contre les critiques internationaux au cours de laquelle le
numéro de sa voiture avait été relevé par des gendarmes, Piet de Groof avait été convoqué et interrogé par la hiérarchie militaire : il fallait donc s’attendre à ce que sa double identité soit tôt
ou tard percée à jour.
Guy Debord a donc en conséquence choisi de le relever de ses fonctions dans l'I.S.