Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 22:11

 

PietDeGroof.jpg

Piet de Groof / Walter Korun est assurément la figure la plus paradoxale passée dans les rangs de l’Internationale situationniste (IS), à laquelle il adhère dès 1957 : polytechnicien, passionné d’aviation, il mènera de front ses activités artistiques subversives et une carrière dans l’armée de l’Air, qui le conduira à devenir général de la Force aérienne belge.

KORUNconnexion.jpg

"taptoe", 24-25, place de la Vieille Halle aux Blés, Bruxelles

Le 2 février 1957, le centre « taptoe », (sis au 24-25, place de la Vieille Halle aux Blés, à Bruxelles), animé par Gentil et Clara Haesaert, organise la première exposition de psychogéographie présentée par le mouvement international pour un Bauhaus Imaginiste, l'Internationale Lettriste et le Comité Psychogéographique de Londres. Cette exposition préfigure le regroupement de ces trois initiatives sous la forme de l'Internationale situationniste (IS), définitivement cristallisée lors d'une réunion à Cosio d'Arroscia le 28 juillet 1957. Soulignons en passant que Walter Korun / Piet de Groof ne fut pas « exclu » de l'IS, mais « relevé de ses fonctions » par Guy Debord, qui pourtant ne mâchait pas ses mots – distinguo scrupuleux dont il convient de bien tenir compte...

*

Dans un dossier copieusement illustré, publié en avril 2008 dans le numéro 14 de la revue Connexion, j'ai tenté de reconstituer la chronologie des interventions situationnistes en Belgique à la lumière des nouveaux éléments apportés par Le général situationniste, l'excellente monographie de Gérard Berréby et Danielle Orhan consacrée à Piet de Groof / Walter Korun, à laquelle j'ai modestement contribué.

Les exemplaires de Connexion, cette surprenante revue d'art et de littérature animée par le jeune historien, archiviste et connaisseur averti de la BD Robin de Salle, collaborateur émérite au Bulletin de la Fondation Ça ira, sont aujourd'hui des « collector's items ». La revue a cessé de paraître, et le blog de Connexion est hélas supprimé.

Oui, j'en suis bien conscient, l'IS et Piet de Groof / Walter Korun ne font pas courir les foules, ni même mes lecteurs avertis. Néanmoins, je recommande vivement la lecture de l'incontournable publication des éditions Allia.

*

Ami des artistes, homme de goût et fin critique, Pieter Marie Julien de Groof (Malines, 16 mai 1931 – Jette, 4 juillet 2014) a joué dans la vie culturelle bruxelloise un rôle volontairement effacé mais non moins stimulant ni dépourvu d'une certaine bravoure - et que l'on ne saurait surestimer.

Henri-Floris JESPERS

Cf les blogues du 10 juillet:

http://caira.over-blog.com/article-decede-le-general-situationniste-124116852.html

http://mededelingen.over-blog.com/article-overleden-walter-korun-piet-de-groof-124116717.html

*

Walter KORUN, « Entretien avec Asger Jorn », in Kunst-Meridiaan, V, nos 4-5, premier semestre 1958. (Repris in Gérard BERRÉBY, Textes et documents situationnistes, 1957-1960, Paris, Éditions Allia, 2004.)

Freddy DE VREE, Wyckaert, Tielt / Anvers, Lannoo / Fonds Mercator, 1986.

Corneille HANNOSET, taptoe, Éditions d'Art Laconti, 1989.

Piet de Groof, Le général situationniste. Entretiens avec Gérard Berréby et Danielle Orhan, Paris Éditions Allia, 2007.

Henri-Floris JESPERS, « Le général situationniste », in Bulletin de la Fondation Ça ira, no 32, 4me trimestre 2007.

Hendrik CARETTE, « Les mémoires d'un général », in Septentrion, 2008, no 3.

Repost 0
Published by ça ira! - dans situationnistes
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 01:33

 

Réagissant à mes blogues consacrés à Leo Dohmen et au sixième congrès de l'Internationale situationniste (I.S.) à Anvers, mon ami Wim van Rooy me remet en mémoire les émissions de la radio flamande (BRT) qu'il consacra (en collaboration avec Freddy de Vree) à Guy Debord (1931-1994), qu'il avait rencontré à Paris en 1971. Il souligne l'actualité de La société du spectacle (Paris, Buchet/Chastel, 1967) et des écrits de Raoul Vaneigem (°1934), auteur de cet inoubliable Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations (Paris, Gallimard, 1967).

HFJ

Repost 0
Published by ça ira! - dans situationnistes
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 18:58

 

Gérard Berréby, éditeur des Documents relatifs à la fondation de l'Internationale situationniste 1948-1975 (Paris, Allia, 1985), confirme les précisions apportées par mon correspondant :

Leo Dohmen n'a effectivement pas fait partie de l'Internationale situationniste. En revanche il a réalisé une série de photos de la Conférence d'Anvers. Et il y a eu une fête chez lui avec les
situationnistes présents à Anvers, j'ai des copies de ces photos. C'est d'ailleurs lui qui a fait la photo de Debord qui a été utilisé en quatrième de couverture de la première édition de La Société du spectacle, photo recadrée.

*

Animateur des éditions Allia, Gérard Berréby publia des entretiens avec Piet de Groof (le poète flamand Walter Korun) et réédita Salopes de Paul Joostens.

DeGroof.jpg

Piet de Groof, Le général situationniste. Entretiens avec Gérard Berréby et Danielle Orhan, Paris, Éditions Allia, 2007, 298 p., 15 €.

Salopes.jpg

Paul JOOSTENS, Salopes, Paris, Allia, 2009, 43 p., 6,10 €.

 

Paul Joostens livre Salopes  aux éditions Ça Ira en 1921, l'année de la parution, aux mêmes éditions, de L'Apologie de la paresse  de Clément Pansaers. La publication de Salopes. Le quart d'heure de rage  ou  Le soleil sans chapeau  sera effective en 1922, un an avant que Ça Ira ne publie Les Rêves et la Jambe  de Henry Michaux.

À la queue de l'élégante réédition de Salopes  chez Allia, une notice anonyme souligne que ces trois textes constituent “le point d'orgue paroxystique de l'expression dada en Belgique”.

HFJ


http://caira.over-blog.com/article-leo-dohmen-et-l-internationale-situationniste-99276973.html

à propos de Gérard Berréby et des éditions Allia, cf. :

http://caira.over-blog.com/article-16026072.html

http://caira.over-blog.com/article-salopes-de-paul-joostens-aux-editions-allia-38879390.html

Repost 0
Published by ça ira! - dans situationnistes
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 01:17

 

Réagissant à l'article consacré à Gilbert Senecaut (1925-1997), un correspondant me corrige: Leo Dohmen (1929-1999) n'était pas membre de l'Internationale situationniste (I.S.) et donc n'a pas participé aux débats de la Vie Conférence de l'I.S. à Anvers.

En revanche, il connaissait bien Jan Strijbosch, anversois comme lui, et c’est ainsi qu’il réalisa l’affiche (avec un portrait de Marylin Monroe) annonçant cette conférence. Plusieurs photos des situationnistes à Anvers furent prises par Leo Dohmen dans divers cafés et aussi au cours d’une soirée chez lui. On peut donc le compter à l’époque parmi les sympathiques sympathisants de l’I.S., ce qui ne l’empêcha pas de signer le tract Haut les mains !

http://caira.over-blog.com/article-surrealisme-et-dada-a-anvers-belgique-gilbert-senecaut-1925-1997-97773598.html

Repost 0
Published by ça ira! - dans situationnistes
commenter cet article
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 20:00

Depuis longtemps, Paul Van Melle avoue qu’il ne lit plus de quotidien et à peine quelques hebdomadaires. Il se limite à des revues scientifiques (« pour autant que les comprenne ») et aux littéraires et artistiques (« qui me passionnent »).

La relativement neuve Connexion 14 est un bon exemple, car elle parle (et cela ne concerne que moi et mes souvenirs) d’événements qui un jour feront l’histoire de notre temps et qui nécessitent de la part des rédacteurs de longues et difficiles recherches, que je lis avec délectation sous des signatures que j’apprends à connaître mieux, comme Henri-Floris Jespers qui consacre un dossier parfait au « général situationniste » Piet De Groof, qui me ramène une fois encore à ce quartier « Gabrielle Petit » si riche où je trouvais, dans les années 1960 à 1970 surtout, un nombre imposant d’artistes (et même parfois de politiques) dont il faudra se souvenir quand on écrira l’histoire des avant-gardes : Van Loock, Jacques Antoine, Christian Dotremont, le « colonel » et tant d’autres, aujourd’hui devenu des classiques ou presque et qui occupaient des lieux qui doucement renaissent après long abandon.

De gauche à droite: Piet De Groof, Henri-Floris Jespers, Hendrik Carette (2000)

En couverture de ce numéro d’ Inédit nouveau (no 223, juin-juillet-août, 62 p.), un dessin à l’encre de Chine, pastiche de caractères japonais de Lucien Meys (1936-2004), que Christian Dotremont appréciait. Lucien Meys est l’auteur d’un album Le beau pays d’Onironie, de scénarii pour divers dessinateurs de bandes dessinées et illustrateur attitré de la célèbre collection « Marabout Flash ».

 

Inédit nouveau, avenue du Chant d’Oiseaux 11 , B 1310 La Hulpe.

Participation aux frais : 35 € pour 10 numéros de la revue (8 de 32 pages, 2 de 62 ; ne paraît pas en juillet et août).

 

 

Repost 0
Published by ça ira! - dans situationnistes
commenter cet article