Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 20:08



Xylographie du poète Guy Beyns (°1943)

 

L'éditorial de Paul Van Melle remet en mémoire que Michel de Ghelderode était sensible “à la fois au français le plus pur et aux parlers populaires de toutes origines, latins, hispaniques, flamands (je revendique cette appellation), wallons et bien sûr français”.

Il ne faut pas oublier que la langue n'est pas seulement un moyen de communication, mais autant une signature pour les écrivains. [...]

Il faut être artiste, écrivain à part entière, pour pouvoir se permettre les emprunts de Rabelais, Shakespeare, Ghelderode et même Raymond Devos aux parlers qui leur viennent à la bouche ou sous la plume. Même dans les élites (horresco referens) on ne peut confondre la parole de Marcel Proust ou de Mallarmé, immédiatement reconnaissables, avec la voix, le vocabulaire et la syntaxe pour le moins personnelle.

Les “parlers” plutôt que les langues, puisqu'il s'agit d'expressions métissées.

Van Melle rend hommage à son ami Claude Haumont (1936-2009), peintre et écrivain dont l'œuvre est importante et trop mal connue.

Dans sa tonifiante rubrique “à tous mes échos”, dont je suis un fan inconditionnel, Van Melle cite 'In hoc signo' du poète flamand Jan de Roek (1941-1971), 'une satire féroce de la société actuelle' écrite en 1970.

Comme de coutume, la dimension internationale n'est pas négligée. Au sommaire, Paul Celan, Tina Stroheker, Heloisa Helena Campos Borges et Ketty Alejandrina Lis, tous bien servis par des traducteurs chevronnés.

*

Paul Van Melle (°Schaerbeek, 1926) a fondé, avec son épouse Jacqueline, en 1985, le Groupe de Réflexion et d’Information Littéraires (G.R.I.L.) qui organisa plus de cent spectacles, colloques et séances d'analyse de textes. Il crée en 1986 le mensuel littéraire Inédit nouveau et, en 1988, les Éditions du Gril (plus de 70 volumes à ce jour). Le groupe s'est internationalisé.

Van Melle a obtenu en 1999 le grand prix de la critique poétique de la Société des Poètes français, fondée en 1902 par José Maria de Heredia, Sully Prudhomme et Léon Dierx.

HFJ

 

Inédit nouveau, no 232, mai 2009, 32 p., ill., 11 av. du Chant d’Oiseaux, 1310 La Hulpe. Abonnement (10 numéros, 380 pages): 35 € à verser au compte bancaire 001-1829313-66 de Paul Van Melle.

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira! - dans littérature
commenter cet article

commentaires