Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 03:23

 

VENUS D’AILLEURS, éditeur établi à Nîmes, présentera ses éditions et les œuvres de 17 artistes participants pendant trois expositions consécutives du 18 septembre au 8 octobre 2010 à la Librairie St Hubert à Bruxelles.

VENUS-D-AILLEURS-affiche.jpg

VENUS D’AILLEURS - au départ - est une revue créée en France en 2006 par un groupe d’artistes et d’écrivains multi-générationnel, réuni par un même état d’esprit. Devenue société d’édition à part entière, V.D.A explore depuis quatre ans les lois secrètes de la découverte et du mélange des genres où poètes, 'patascientifiques, ésotéristes, noopticiens, cinéastes, musiciens et artistes se retrouvent d’un commun accord pour édifier ces musées portatifs. Laboratoire d’expérimentations graphiques débridées et lieu d’échange loin du traditionnel livre d’artiste, VENUS s’acoquine d’ailleurs avec Umour aux livres à systèmes, aux boitages curieux, aux illusions d’optique, à l’éroscopie et aux jeux en tous genres …

*

À la librairie de la galerie St Hubert, Annie Reniers et Christian Van Haesendonck signeront le 25 septembre à partir de 18h30 leurs Appels de lumière cachée, le cinquième ouvrage dans la collection Orteluque de VENUS D'AILLEURS.

Il s'agit d'un port-folio avec livret de 36 pages. Tirage: 333 exemplaires dont, en tirage de tête, cinq exemplaires accompagnés d'un dessin original de Christian Van Haesendonck.

appels-de-lumiere-cachee.jpgAprès avoir ayant étudié la philosophie et les lettres à l'Université Libre de Bruxelles, Annie Reniers (°1941) enseignera l'Esthétique et l'Art contemporain à la Vrije Universiteit Brussel. Elle a vécu de 1965 à 1977 à Rome. Depuis, elle vit à Bruxelles et à Chiny, dans les Ardennes belges.

Annie Reniers a publié plus de vingt livres en néerlandais et en français dont entre autres: Lœuvre d'art comme appel et faire-signe (éditions Arcanes de l'art), Entre esthétique et philosophie (éditions de L'univfersité Libre de Bruxelles), De wenk (VUB-press), Reeksen (Jimmink, Amsterdam), Vagantentaal (Dimensie, Brussel-Leiden), Verlicht labyrint (Europees Poëziecentrum, Leuven).

La poétesse Annie Reniers, qui débuta en 1964 (Het ogenblik) et dont le recueil Nieuwe geboorte fut couronné par le prestigieux prix Hugues C. Pernath, écrit également en français. Je me limite ici à signaler quelques recueils : À contre-gré (1970), Demain à Canaan - Morgen te Kanaän (1971), Le jour obscur - Wonen een feest (1972), Excentriques (1973), Lointains (1975), Exil ailé - Groene vogels (1976) et Suicidaire ; Overland (1983).

En 1977, j'ai publié dans De Vlaamse Gids quelques “Notes rapides' sur la poésie hermétique, cérébrale et mystérieuse d'Annie Reniers”, profondément influencée par la pensée de Martin Heidegger.

L'œuvre poétique d'Annie Reniers s'est non seulement discrètement constituée en marge des extravagantes exigences médiatiques du cirque littéraire, mais également au confluent de deux langues ce qui, en Belgique, n'est pas de nature à promouvoir une réelle présence littéraire. Il vaut mieux d'être écrivain flamand traduit en français qu'écrivain flamand écrivant également en français...

Et Annie Renier d'écrire dans ses Appels de lumière cachée:

La citation,dans son acceptation latine (citatio) est appel, convocation, donc quelque chose de grave, qui engage une fidélité, un”me voici”.

Ou encore:

Il faut toujours être plus grand que soi, il faut pouvoir se mesurer à un invisible, une imprévisible, un muet.

C'est qu'il s'agit de

Creuser le langage comme on creuse la terre, jusqu'à épuisement et la caverne du silence.

*

Cf.

Robert FRICKX et Raymond TOUSSON, Lettres francaises de Belgique. Dictionnaire des œuvres, II, Bruxelles, De Boeck Université, 1988, 698 p.

Dictionnaire littéraire des femmes de langue française. De Marie de France à Marie Ndiaye, Karthala Éditions, Agence de la Francophonie (ACCT), 1996, 641 p.

*

Christian Van Haesendonck (°1960) vit et travaille à Anvers, ou il enseigne l'histoire de l'art à l'Académie royale des Beaux-Arts.

Y. A. Gil souligne:

Les dessins de Christian Van Haesendonck naissent du quotidien. Mais il n’est pas question ici de démontrer une unième banalité morose... La pratique tient ici d’une dérive poètique au sens magique, d’une recherche de conjonction par goût de l’altérité.

L’approche est ludique, consiste à la reconnaissance d’effets de nature psychogéographique.

Passages hâtif à travers des ambiances variées - au café, pendant les réunions, dans les halls de gare - en fait tous lieux de passage et de rencontre. Il dessine dans les marges, semi-conscient, comme quand on griffonne au téléphone... L’évocation est forte et se fait invocation : Les frères Bel cherchant au départ un moyen de communiquer dans l’au-delà... Les somnolences de l’oracle de Delphes, les songes de Descartes...

La démarche est immédiatiste, pauvre dans ses moyens (l’atelier est portatif, en substance) mais marquée par les richesses d’un dandysme noir, celui des graffitis d’urine noire du primitivisme moderne...

Parijse Halle Saint Pierre, “Musée d'Art brut, Art singulier, Art Populaire”.

En 2007 il publia dans Mededelingen van het CDR (no. 99 de dato 15 août 2007) une interview avec l'artiste et directrice de galerie Céline Tertre.

Le numéro zéro de la collection Isis de VENUS D'AILLEURS, paru en 2009 et présenté à Paris au “Musée d'Art brut, Art singulier, Art Populaire (Halle Saint Pierre), consiste en un port-folio de 14 dessins de Christian Van Haesendonck sur papier Centaur, tiré à 30 exemplaires.

*

Consultez le programme de l'exposition de VENUS AILLEURS à la Librairie St Hubert à Bruxelles :

http://venusdailleurs.over-blog.com/article-venus-d-ailleurs-libriairie-st-hubert-bruxelles-55640354.html


ÉDITIONS VENUS D’AILLEURS

www.venusdailleurs.fr

6 rue condé 30000 Nîmes FRANCE

CONTACT

Yoan Armand Gil & Aurélie Aura

(033) 04 66 21 26 45 venusdailleurs@free.fr


LIBRAIRIE St HUBERT

Galerie du Roi / Koningsgalerie

Bruxelles / Brussel

T & F. 32 (0) 2 511 24 12

www.librairie-saint-hubert.com

(HFJ)

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira!
commenter cet article

commentaires

pierrot, vagabond des mots et des routes 20/08/2013 21:00

merci pour ce très beau site web consacré à la poésie belge:)))

d'un ermite des routes du Canada qui se prépare à vagabonder la Belgique:)))

CassAndre fut mon ier hymne à la femme vue d'un oeil naissant d'un grand-père de la beauté du monde. Vieillir, c'est enfin obtenir le privilège de porter la barbe blanche et d'être perçu comme le
père Noel, ce qui est très précieux pour un nomadisme qui se veut un hymne au sommeil des pulsions primaires, demandé comme une grâce pour que la suite du monde en soi danse plus
universellement.

LES COURRIELS DE CASSANDRE

devant l’épicerie Axep
de la ville de Forestville
sur un banc

sur les 4 coins
y a des lumières
rouges vertes et jaunes
4 lampadaires un peu de vent

des fleurs blanches su l’gazon
tu rêves à ce garçon

suffirait
qu’il en cueille
une seule dans sa main
pour te faire perdre la raison

REFRAIN

Cassandre
t’as pas r’cu de courriel

déjà (3) (4) (5) jours
que tu te loves dans cet amour d’un soir
qui vole au loin comme son avion dans le noir

Cassandre
t’as pas r’çu de courriel

il arrive que l’amour
prenne la forme d’un chevreuil
fuyant ta vue
brûlant ton oeil

COUPLET 2

devant une montagne que gruge
une pluie qui vire en déluge
s’une galerie

sur les deux coins
y a des fenêtres on les ouvre
on y passe nos têtes
aucune vie

des bières vides sur la table
tu rêves à cette fable

sans doute
des chasseurs de chevreuil
qui ont trop bu
parce que leur proie
est disparue

COUPLET 3

devant un chocolat chaud
au Tim Horton y a ton sourire
qui m’rassure

à 19 ans
tu sais déjà
transformer des chagrins d’amour
en écriture

un soir dans un théâtre
sur scène tu seras flamme

la belle aura conquis la bête
fies toi au vieux
qui ce soir l’a vu dans tes yeux

Pierrot
vagabond céleste

--------

20- NOUS FUMES NOMADES CASSANDRE

nous fumes nomades Cassandre
nous fumes nomades Cassandre

hier j’ai dormi
dans la forêt du labrador
j’ai fais un feu
mais j’avais froid
sans toi dehors

nous fumes nomades Cassandre
Nous fumes nomades Cassandre

hier on m’avait
donne deux sandwichs au poulet
j’aurais aimé les partager
tu me manquais

REFRAIN

tes 19 ans Cassandre

c’etait la vie
avant l’barrage de Manic 5

c’etait l’mont Wright Cassandre
avant l’enfer
d’la mine de fer
en plein hiver

c’était surtout
la jeune femelle caribou
et le vieux mâle encore debout

c’etait surtout
la jeune femelle caribou
et le vieux mâle
vagabond fou

COUPLET 2

vieux mâle au doux regard
celui d’monsieur Bernard

qui s’est battu
pour sauver son chalet du feu
avec son fils
4 nuits sans fermer les yeux

c’est fascinant à voir
un bout d’forêt toute noire

y a des souvenirs de jeune femme
qui s’enflamment au fond de soi
se consumant tout comme
un ancien feu de joie

COUPLET 3

debout je marche la vie
debout je prie la vie

pour que la riviêre de tes rêves
soit aussi belle
que la petite Manicouagan

devant laquelle j’écris
la tendresse de mes cris

parce qu’une nuit
t’as pris l’bateau
qui t’a conduite
de Bécomo à Rimouski

Pierrot
vagabond céleste


www.enracontantpierrot,blogspot.com

www.reveursequitables.com

sur youtube

Simon Gauthier conteur, le vagabond céleste