Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 06:51

 

HIstoired-O.jpg

Il y aura bientôt quarante-deux ans, le 15 septembre 1972, un inspecteur-général de l’administration belge des douanes et de l’octroi signait une circulaire relative aux livres interdits à l’importation ou exclus du transport postal et ferroviaire. Il s’agissait à une écrasante majorité, bien sûr, de livres écrits dans la langue de Molière. Le dessinateur Alidor et l'hebdomataire satirique Pan, qui affirmaient avec une belle constance ironique que le français est la langue de la perversité, en firent faire des gorges chaudes.

Parmi les dizaines de pornos à l’eau de rose, dont seuls les pseudonymes sous lesquels se cachaient les tâcherons sous-payés de la fesse morose témoignaient de quelque créativité, figurent en bonne place — à côté d’immortels chefs-d’œuvre tels Hello Blondie, Les harpes de Lesbos, Heures voluptueuses, Haut les seins et autre Lora la ChienneJours tranquilles à Clichy d’Henry Miller et L’anti-vierge d’Emmanuelle Arsan qui, elle, ne méritait pas tant l’interdiction que le pilori — pour médiocrité. Sont évidemment anathèmes Histoire d’O de Pauline Réage et Histoire de l’œil de Lord Auch (pseudonyme de Georges Bataille dont l’œuvre fait actuellement l’objet des soins tout particuliers de la Katholieke Universiteit Leuven) ainsi que la traduction néerlandaise de la Justine du marquis de Sade, entré, lui, noblesse oblige, à la Bibliothèque de la Pléiade.

*

Histoire d'O, édité en France, interdit à l'importation. Mais le public flamand, lui, restait scandaleusement exposé à la perversité francaise. En effet, la traduction néerlandaise, publiée par une maison d'édition anversoise, ne tombait pas sous le coup de l'administration des douanes...

Les titres sont révélateurs, en principe..., mais voilà, le pavillon ne couvre pas toujours la marchandise : interdit à l’importation l’Histoire de la volupté d’Isidore Isou… et De brede rug van de Nederlandse maagd (Elle a bon dos la vierge néerlandaise), un recueil d’articles d'actualité de Rinus Ferdinandusse, connaisseur distingué des polars et surtout redoutable commentateur politique du très respectable hebdomadaire hollandais Vrij Nederland.

Henri-Floris JESPERS

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira!
commenter cet article

commentaires