Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 05:30

 

L’idée de supplanter l’homme par une machine

se trouve déjà dans Eschyle

transmettre une âme au fétichier d’acier

arrêter le cours insensé de la race humaine?

 

Sans doute l’homme a conquis la planète terre

Un cristal argenté lui permettra bientôt

d’écouter un opéra dans le chaton d’une bague

mais Clotilde se renfrogne et Adèle se chabraque

 

Il ne fait rien pour renouveler la cadre de ses plaisirs

le moteur lui tient lieu de toute émotion

éphémère édifice moléculaire

qui cache une idée de derrière la lune

 

Et tandis que l’automne jette sur les amants

sa courtepointe de taffetas zinzolin

la science ne fait que créer de nouveaux mystères

humain conditionné par l’inhumain

 

Paul NEUHUYS, Le Cirque Amaryllis, Anvers, 1963. Quatre dessins originaux de Jean-Jacques Gailliard.

Päul NEUHUYS, Le pot-au-feu mongol, Paris, Belfond, 1980. Choix de poèmes préfacé par Alain Bosquet.

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira! - dans littérature
commenter cet article

commentaires