Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 10:00

 

 

OctavieBlog2

Après avoir exploré Octavie proprement dite, voici quelques poèmes extraits de la dernière séquence du recueil, 'Le Cinéma du Samedi': « on sort de chez soi. Le monde extérieur existe. Ce sont les gens et la vie qui reprennent le dessus grâce à la caméra du court-métrage. »

 

Synoptique

 

Mussolini dictateur

resté bloqué dans l'ascenseur

Il aimait les films comiques

tout en se donnant les gants

d'apprécier d'Annunzio et Marinetti

- Fais tout ce que veux, Benito, lui disait sa femme

mais je ne veux pas que mon mari devienne un ivrogne !

Aussi se rabattait-il sur les faisceaux de combat

Se battre est toujours excitant

Les enfants accouraient dans les jupes de leur mère :

Qu'est-ce qu'ils ont tous à gueuler comme ça

quand papa rapplique

Après tant d'années de mariage

nous nous comprenions au doigt et à l'œil

Staline l'appelait le dictateur à l'eau de rose

Paul NEUHUYS

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira! - dans littérature
commenter cet article

commentaires