Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 08:00

 

OctavieBlog2.jpg

Le poème liminaire d'Octavie semble bien confirmer dans les grandes lignes les travaux de Jean-Paul Weber (Genèse de la poétique, Gallimard, 1960).

 

Chaque écrivain choisit inconsciemment ses sources

Pour l'un c'est un hameau pour l'autre une forêt

un arbre un train un fleuve une fleur un reflet

Le mythe est à la mode et pour moi c'est Daphné

le mythe familier : Riez, nymphes, riez...

Daphné s'effarouchant de son humaine écorce

qui fuyant bras au ciel par un dieu poursuivie

voit pointer à ses doigts de tendres pousses vertes

et qui toute des pieds à la tête embrassée

glisse insensiblement au frémissant laurier

Paul NEUHUYS

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira! - dans littérature
commenter cet article

commentaires