Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 20:51

   


   Apulée lorsqu'il parle des colombes dont le vol irait se poser sur le toit lumineux de la mer profonde, n'annonce-t-il pas le Cimetière Marin ?


    Fontenelle qui meurt centenaire en disant qu'il éprouve comme “une difficulté d'être” ne permet-il pas à Cocteau d'affirmer 3 siècles plus tard que les antibiotiques tuent la mort et nous empêchent de vivre ?


    Déjà on peut lire dans Hoffman : La soupière est sur la table ou encore : C'est moi la cafetière, tu ne m'as pas reconnu. Nouveau Roman ?


   Enfin la réplique du vieux Sardou dans la Tosca : Bandits qui faites de telles choses et Soleil qui les éclaire ! Cette Humanité croupissante sous un soleil morne : Après nous les Mouches...

Il y a aussi le Jeu d'Asteblief Choukelief


Anémone pour Simone

Réséda pour Ida

Asphodèle pour Adèle

Asteblief Choukelief


Paul NEUHUYS

(Ça n'a encore une fois pas marché, Bruxelles, Phantomas, 1972, p. 41)

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira! - dans littérature
commenter cet article

commentaires