Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 05:46

 

ImperialiMALLETJORIS.jpg

Guy Impériali, « Les châtaigneries de Bocognano », in Le rendez-vous donné par Françoise Mallet-Joris à quelques jeunes écrivains, Paris, Julliard, 1963, pp. 60-86

*

Préparant une prochaine livraison du Bulletin Ça ira, je relis la version intégrale et originale du journal de Paul Neuhuys (septembre 1958 – septembre 1961), partiellement publié dans ses Mémoires à dada posthumes (Bruxelles, Le Cri, 1996).

Thierry Neuhuys (°1926) y esquisse sommairement l'historique de l'édition des différentes versions de ces mémoires, compilées et dactylographiées par son frère Luc (1926-2012).

Vers la fin des années cinquante, ce fut Guy Impériali (1934-2004) qui incita Neuhuys à écrire ses mémoires. Sous le titre « Plus on avance, plus on creuse une mort solitaire », j''ai évoqué ici, le 13 août 2008, l'œuvre d'Impériali, écrivain parcimonieux mais non moins percutant.

http://caira.over-blog.com/article-21929136.html

Dans Documents secrets (Paris, Albin Michel, 1958) Franz Hellens évoque Impériali, « romancier novice, refusé par la fortune précoce, mais fier et ferme devant l'avenir et lui-même ».

Syntheses.jpgDans l'excellente revue Synthèses de Maurice Lambilliotte parut en novembre 1959 un essai d'Impériali consacré à Neuhuys. Par une erreur rédactionnelle, l'étude parut encadrée de croix...!

« Avec ma veine habituelle, ce ne pouvait être qu'un article nécrologique », surenchissait Paul Neuhuys.

La version intégrale et originale du journal de Neuhuys me permet de retracer avec plus d'acuité l'itinéraires les relations privilégiées du poète avec le jeune Impériali, amateur de polars, d'Alexandre Dumas et auteur de pages inoubliables sur Jack Kerouac.

IMPERIALInoblesse.jpgGuy-Michel IMPÉRIALI, L'essence de la noblesse. Réflexions sur la noblesse de l'âme et sur la noblesse tout court, éditions Ci-devant, s.l.., s.d., 54 p., 205 exemplaires.

IMPERIALIfloraire.jpgIMPÉRIALI, Floraire ou Les herbes de l'oubli, au dépens de l'auteur à Betifia, Tielt, 1975,

118 p. , 200 exemplaires.

Henri-Floris JESPERS

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira! - dans littérature
commenter cet article

commentaires