Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 07:18

 

Du 14 septembre au 3 octobre 1957 Joostens expose à la Galerie Saint-Laurent à Bruxelles, conjointement avec Michel Seuphor avec lequel il était mortellement brouillé depuis 1932. Il avait étroitement associé son vieil ami Paul Neuhuys aux différentes phases de la préparation de cette exposition, et comptait bien sur lui “pour écraser les sales mouches qui viendraient à s’échapper du nez globe-trotter du très illustre cabinet Seuphorifique.” Il semble bien que Neuhuys ait tâté le terrain en vue d’une collaboration de Joostens à temps mêlés, mais il aura certes préféré ne pas insister vu l’opinion tranchée de Joostens sur le regain d’intérêt pour Dada. En témoignent ces quelques extraits d’une longue lettre assez incohérente, datée du 30 septembre 1957.

(Inédit, collection privée.)

HFJ

*

Rendez-vous au champ d’Honneur réservé aux bébés mort-nés dans Dada. Le bourgeois et l’homme des Lettres Belles nous disent : Dada ? ça n’existe plus … c’est une foutaise de rupins. Oui, mais si les archéologues-folkloristes de Dada encensent seulement en Dada les crevés pour la cause voici 50 ans! Comme quoi il est indécent d’être dada en vie. Les vrais Dada c’est des garnements qui ont percé la barricade, après ils doivent se contenter d’être des Morts glorieux.

Les écrivains jadis dada n’ont pas le droit de ressusciter Dada ou de prolonger leurs expériences selon la terminologie trouvée jadis dada. [...]

Encore un Dedi Dodo Dada Tutu Baba Bobu d’oublié ! Mais nous ne disposons que d’une page(pour vous). Soyez heureux on figure parmi les dada, il nous reste encore quelques Tombes ouvertes …

Nous (c.à.d. l’Archigénie Nantje Berckelaers alias Seufor) nous venons à la rescousse de l’Esprit Nouveau ! En tête de liste Nous(les critiques) nous inventorions les Dépouilles signalées dans la Revue Le Minotaure. Nous réinventons les squelettes des Tombes des Dadaïstes inconnus (méconnus) morts de la gravelle voyelle. Dide, Popo Papa, cucu Pipi. [...]

Il y aura une Caserne et une Église Dada, un sous-off et un sous clergé. Le pape est nommé Bonze Dada de St. Pierre. […]

Sans l’argot, Freud et Proust, le Dada serait encore au Dodo.

Paul JOOSTENS

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira!
commenter cet article

commentaires