Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 06:30

 

La première livraison de Rhétorique, « revue à parution irrégulière », date de mai 1961. « Il nous est actuellement impossible d'enregistrer des abonnements », soulignait André Bosmans, le rédacteur de cette revue patronnée (et financée) par René Magritte qui comptera treize livraisons. Tout comme les tracts de Correspondance (1924-1925), les (premiers) numéros de Rhétorique furent adressés à des destinataires différant parfois d'un numéro à l'autre.

Rhetorique4.jpg

Dans le même esprit, Rhétorique adressera des « interventions » ponctuelles. Daté du 30 mars 1963, Paul Neuhuys recevra une carte postale reprennant un texte significatif de Magritte :

La bêtise éternelle se manifeste notamment ces temps derniers en prétendant venu le moment où l'art de peindre est remplacé par un soi-disant art dit « abstrait », « non-figuratif » ou « informel » – qui consiste à déposer de la « matière » sur une surface avec plus ou moins de fantaisie et de conviction.

Mais l'acte de peindre s'accomplit pour qu'apparaisse la poésie et non pour que le monde soit réduit à la variété de ses aspects matériels.

La poésie n'oublie pas le mystère du monde : elle n'est pas un moyen d'évasion ni du goût de l'imaginaire, elle est la présence de l'esprit.

René MAGRITTE

MagritteCP1.jpgMagritteCP2.jpg

Texte à méditer par les nombreux adeptes (et historiens d'art...) « postmodernes » de Mag...

Henri-Floris JESPERS

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira! - dans arts plastiques
commenter cet article

commentaires