Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 00:35

 

DuPerronpvo.gif

Eddy du Perron (à droite) et Paul van Ostaijen. Anvers, atelier du peintre Jozef Peeters, 1925

 

Né à Java en 1899, de père hollandais et de mère française, Charles Edgar (dit Eddy) du Perron (1899-1940), vint en Europe en 1921. Il s'appliqua un instant à vivre en bohème à Montparnasse avant de s'installer à Bruxelles et au château de Gistoux. Après la perte de sa fortune, E. du Perron vécut du journalisme à Paris, où il prit activement part à la vie littéraire et se lia d'amitié avec André Malraux, qui lui dédia La Condition humaine (1933). Pendant un séjour aux Indes (en 1939), Du Perron, critiquant l'attitude colonialiste, fit la connaissance de quelques leaders nationalistes. De retour en Hollande, il succomba à une crise d'angine de poitrine, le jour de l'invasion allemande en 1940.

Het Land van herkomst (1935), roman complexe et imprévu, parfois qualifié d' « anti-roman », est l'une des œuvres majeures de la littérature néerlandaise moderne. Traduit par Philippe Noble, Le pays d'origine parut en 1980 chez Gallimard avec une préface d'André Malraux, qu'on retrouve sous les traits d'un des principaux personnages.

Philippe VAN TIEGEHEM (dir.), Dictionnaire des littératures, Paris, Presses Universitaires de France, 1968, pp. 1204-1206.

Kees SNOEK, “Révolte contre le destin. L’amitié Malraux - Du Perron”. In : Présence d’André Malraux. Cahiers de l’Association Amitiés Internationales André Malraux, no. 2, hiver 2001-2002, p. 56-75.

BernaertsCover.jpg

Un exemplaire de la rarissime édition originale du début d'E. Du Perron sera mis aux enchères chez Bernaerts à Anvers, le 10 mai:

Manuscrit trouvé dans une poche. Chronique de la Conversion de Bodor Guíla, étranger. Publié tel quel par Eddy du Perron . Avec un portrait du Converti par Creixams: et un certificat Médical du Dr L. Grattefesces, s.l., n.d. [1923].

Habent sua fata libelli...

Le poète anversois Paul Neuhuys (1897-1984) fut un fin critique. Poètes d'aujourd'hui. L'orientation actuelle de la conscience lyrique (Ça ira, 1922) lui valut les éloges de Jean Cocteau, de Paul Dermée, de Guillermo de Torre, de Pascal Pia et d'André Salmon. Quant à Clément Pansaers, il se plut à constater que Neuhuys était le seul en Belgique à avoir osé rendre Dada ce qui lui revenait.

Le 7 octobre 1923 E. L. T. Mesens signale Manuscrit trouvé dans une poche à son ami Neuhuys: « On y parle de tes Poètes d'aujourd'hui. Étais-tu au courant de cela ? »

Le 17 octobre, Mesens écrit à 'son cher vieux' :

Je t'adresse par le même courrier ce fameux « manuscrit trouvé das une poche ». Je l'ai lu très attentivement : c'est assez dissolvant […]. Dans un autre genre je préfère au « manuscrit » en question cet autre [d'André Salmon, hfj] 'trouvé dans un chapeau' avec infiniment plus d'esprit. 

*

Dans Manuscrit trouvé dans une poche E. du Perron témoigne :

J'avais dans le train [en route vers Florence, hfj] deux livres : Poètes d'aujourd'hui : l'orientation actuelle de la conscience lyrique par Paul Neuhuys et un fascicule d'Action. Je les avais trouvés dans une librairie dont le directeur était un homme lettré et charmant. […] Il me trouvait toute une montagne de lecture moderne dont j'ignorais l'existence. […] Mon Dieu, je croyais connaître le terrain pourtant ! Erreur, – heureusement que j'ai le livre de Paul Neuhuys pour me guider. C'est un Belge, il a eu le temps d'observer […]. Voilà un homme qui semble comprendre, – il m'expliquera.

Du Perron et Neuhuys avait un ami commun : Pascal Pia. Le portrait du « converti » qui orne le Manuscrit trouvé dans une poche est de la main du peintre catalan Creixams, qui exposera à Bruxelles grâce aux bons offices d'E. du Perron.

Henri-Floris JESPERS, 'Du Perron à Bruxelles', in : Bulletin de la Fondation ça ira [Bruxelles], no. 23, 3ième trimestre 2005, pp. 1-5.

Bulletin23.jpg

Kees SNOEK, 'Eddy du Perron et Odilon-Jean Périer : un réseau de relations dans lesAnnées Folles', in : Bulletin de la Fondation Ça Ira [Bruxelles], no. 23, 3ème trimestre 2005, pp. 6-35.

 

Henri-Floris JESPERS, 'Mesens et Neuhuys', in: Bulletin de la Fondation Ça Ira [Bruxelles], no 25, 1er trimestre 2006, pp. 23-29.

HFJ

Hôtel de Ventes Bernaerts, Verlatstraat 16-22, B 2000 Antwerpen.

Jeudi 10 mai à 20 h. Lot 1748.

T +32 (0)3 248 19 21

F +32 (0)3 248 15 93

info@bernaerts.be

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira! - dans littérature
commenter cet article

commentaires