Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 05:48

Janus au double visage, l’un jeune et l’autre âgé, dieu romain des arches et des portes, surveillant et protecteur des passages de l’extérieur à l’intérieur, garde le passé et l’avenir toujours présents à ses yeux.

Décembre et janvier sont placés sous le signe de cette déité aussi vigilante qu’impassible qui nous apprend qu’il ne peut être question de n’observer la route que dans un seul sens. Toutes les voies nous sont ouvertes, à condition de n’en emprunter aucune. Déblayer les passages suffira, balayer le passé et l’avenir d’un même regard à la fois naïvement émerveillé et secrètement meurtri.

*

En ce début d’année, les portes du temple de Janus restent hélas ouvertes. Nous ne pouvons ignorer les remous du siècle.

Soyons prudents, car 2009 est placé sous le chiffre du déséquilibre et de la dualité.

*

Comme pour les archers et les maîtres du sabre, il s’agit de tirer sans viser.

Tirer la ligne.

Henri-Floris JESPERS

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira! - dans actualité
commenter cet article

commentaires