Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 22:37


Paul Van Melle ne s’en prend pas uniquement aux grandes maisons d’édition qui adoptent des principes de choix « proches des politiques de grande surface ou de transnationale ».

« Et les libraires me direz-vous ? J’hésite presque à vous répondre, tant j’ai eu l’occasion de fréquenter, in tempore non suspecto, soit il y a au moins cinquante ans, des libraires de qualité, devenant plus des amis que de simples fournisseurs, et des bouquinistes plus respectables encore, véritables érudits et esthètes amoureux des ouvrages qu’ils vendent. Ce temps est loin, car la plupart des libraires ne sont plus aujourd’hui que des marchands de bestsellers, sinon de papier, et les ouvrages exposés sont dictés par le seul souci de rentabilité immédiate. [...] Existe-t-il encore quelques-uns de ces grands libraires ou bouquinistes dont la passion fait de leur boutique un lieu de culture plus extraordinaire encore que les « centres » ou « maisons » du même nom ? »

Inédit nouveau, no 226, novembre 2008, 32 p., ill.

Participation aux frais : 35 € pour 10 numéros de la revue (8 de 32 pages, 2 de 62 ; ne paraît pas en juillet et août) à verser au compte bancaire 001-1829313-66 de Paul Van Melle, 11 av. du Chant d’Oiseaux B 1310 La Hulpe.

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira! - dans littérature
commenter cet article

commentaires