Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 05:11

On ne peut oublier que notre but est d’atteindre à une forme de poème qui maintient complètement et de la manière la plus réelle le processus qui va de l’émotion au poème. Le processus constitue, pour nous, le poème.

&

Le vieil homme

 

Un vieil homme dans la rue

ce qu’il raconte à la vieille femme

ce n’est rien ça résonne comme une tragédie creuse

sa voix est blanche

elle ressemble au couteau qu’on aiguise

au point que l’acier s’amincit

Comme un objet cette voix se distingue de lui

pendue au-dessus du long manteau noir

Le vieil homme maigre dans son manteau noir

ressemble à quelque plante noire

Si tu vois ça l’angoisse est dans ta bouche

le premier goût d’une narcose

Paul VAN OSTAIJEN

(Traduction : Etienne Schoonhoven)

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira!
commenter cet article

commentaires