Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 05:38

Henri Chopin était à Bruxelles, invité aux rencontres RADIOPHON'IC que l’ACSR (Atelier de création sonore radiophonique) organisait du 1er au 8 novembre 2003 dans les murs de l’ancienne chapelle des Brigittines, transformée pour la circonstance en poste d’émissions radio publiques (88,8 FM). La soirée du dimanche 2, consacrée à la poésie sonore, se termina par une de ces performances d’Henri Chopin qui, littéralement, fait vibrer les entrailles de ses auditeurs. Aurore boréale, La fuite des ciels, sous ces titres d’allure cosmique, Henri Chopin reproduit par sa seule voix et les vibrations de son corps, les grondements sonores d’une nature déchaînée. Le lundi 3, on put assister à un entretien, retransmis en direct, entre Henri Chopin et Vincent Barras, médecin et théoricien des poésies sonores, dans lequel le poète révéla comment il inventa ce “langage imprenable” lorsqu’il découvrit, à la fin des années 50, les premiers magnétoscopes.

Partager cet article

Repost 0
Published by ça ira!
commenter cet article

commentaires